Les temps forts PDF Imprimer Envoyer

Des réunions publiques sont prévues durant les temps forts jusqu’à l’arrêt du projet :

  • Janvier 2010 | Débat autour du diagnostic et des enjeux de la Bande Rhénane Nord
  • Septembre / Octobre 2010 | Débat autour du Projet d’Aménagement et de Développement Durable
  • Mars / Avril 2011 | Débat autour des Orientations Générales
  • Septembre 2011 | Débat autour du Projet du SCoT

Pour vous informer et donner votre avis sur le PADD, venez nombreux aux deux prochaines réunions publiques :

  • Réunion publiquele lundi 4 octobre à 20h à Lauterbourg à la salle polyvalente de la Lauter
  • le mardi 5 octobre à 20h à Drusenheim au complexe sportif et culturel «Le Gabion»

Le PADD peut encore évoluer en fonction de vos observations.

Le bilan des premières réunions publiques

Deux réunions publiques se sont tenues le 28 janvier 2010 à Seltz et le 29 janvier à Soufflenheim pour informer les habitants sur le diagnostic et les grands enjeux et répondre à toutes leurs interrogations.
Près de 100 personnes étaient présentes à chaque réunion.
Le contenu des débats a été particulièrement riche et a permis d’éclairer la réflexion des élus sur le diagnostic. De très nombreuses questions ont été posées, notamment sur le développement économique du territoire, la revalorisation des friches, le tourisme, les relations transfrontalières, la place de l’agriculture ou encore la gestion de la ressource en eau… et ont permis des échanges de qualité.

La prochaine étape

Fixer des règles communes et ménager de la souplesse, tel sera le challenge de la prochaine étape de l’élaboration du SCoT, qui sera celle du «Document d’Orientations et d’Objectifs» (DOO) ! Si le PADD a permis de définir les grands objectifs, il reste à les décliner de manière concrète. Quelles règles adopter pour traduire le projet du PADD par des prescriptions et des recommandations ? Ce sera le contenu du DOO qui sera finalisé dans les prochains mois ; c’est en particulier dans ce document que figureront les prescriptions qui s’imposeront aux Plans Locaux d’Urbanisme, les PLU. Pour cela, il reste encore à traiter de nombreuses questions, par exemple : combien serons nous demain ? Quel sera le rapport résidents/emplois ? Quels types d’espaces réservera-ton aux implantations économiques, à l’habitat, aux loisirs, etc., dans les 10 à 20 prochaines années ? Comment assurera-t-on l’accueil et l’attractivité des « polarités de vie » ? Comment renforcera-t-on les transports en commun ? Quelles seront les marges de manoeuvre vis à- vis de l’agriculture et de l’environnement ? Comment les continuités écologiques seront-elles garanties ?, etc.